Droits des Animaux

Articles en Français ou en Anglais, sur les droits des Animaux

Corrida, C'est de l'Art et C'est Légal

art.jpg

Nous nous y attendions, nous ne sommes pas naifs au point de croire que la France du jour au lendemain se réveillerait Anti-Taurine. Mais je l'avoue et même si j"avais pulbié dans des commentaires sur Facebook que les "Sages" du Conseil Constitutionnel n'auraient pas le courage de statuer autrement que de manière technique, j'ai eu une gueule de bois psycho-somatique en prenant connaissance de leur verdict qui m'avait été envoyé par sms.

Alors que le Pérou vient d'interdire la Corrida, suivant ainsi d'autres pays comme la Belgique, Les Pays-Bas, la Catalogne ...

Non, les politiques ne sortent pas grandis de leur "Amour" pour la mort en direct. La France a pris acte et pas mal de Français se souviendront ..

votebilingue2017.jpg

Des Articles sur le sujet :

Un excellent article de  Gerard Charollois -Convention Vie et Nature  

La Torture est Leur Culture 

conseil.png

La CONVENTION VIE ET NATURE rappelle que tout acte de cruauté à l'encontre d'un être sensible dégrade et disqualifie celui qui s'y adonne.

La corrida, fausse tradition ne remontant en ce pays qu'au second empire, révèle que la barbarie sanguinaire vicie encore des individus qui jouiissent de
voir torturer un animal dans des conditions abjectes.

La loi Française réprimant expressément les actes de cruauté à l'encontre des animaux prévoit une dérogation spécifique pour ce qu'elle appelle hypocritement
"les courses de taureaux" et les combats de coqs, dans les localités où existe une tradition ininterrompue.

Le Conseil constitutionnel, composé de membres désignés par le président de la république, le président de l'assemblée nationale et le président du sénat,
déclare, dans une décision du 21 septembre 2012, que la dérogation à la prohibition des actes de cruauté est conforme à la constitution. Cette décision juridique était plus que prévisible. L'essentiel, le scandaleux, l'ignoble résident ailleurs.

Une majorité de contemporains souhaite l'abolition de la torture tauromachique, spectacle d'essence fasciste portant exaltation de la mort. Or, une part importante d'une classe politique décalée, prisonnière des lobbies, porteuse d'une vision archaïque de la société, marquée par la pleutrerie dans tous les domaines, soutient ouvertement ou passivement les loisirs et spectacles dont les animaux sont les victimes.

Un actuel ministre, invoquant des origines Catalanes, exprime, comme beaucoup d'autres politiciens, son goût pour l'agonie publique d'un taureau perforé,
oubliant que la Catalogne vient d'abolir le jeu Franquiste des arènes.

Français, votre classe politique est pitoyable en s'abstenant d'abolir sans délai, le spectacle de sang!

comment devant tant de médiocrité, d'arriération éthique, d'inconsistance de caractère s'étonner de votre morosité et de votre scepticisme désabusé.
Ces politiques, qui méprisent le vivant et insultent la sensibilité,loin de servir le socialisme, la république ou la patrie, poursuivent leur plan de carrière, sans qu'aucune conviction ne les habite.

S'ils avaient une conscience, rien qu'un peu d'élévation morale, ils ressentiraient ce qu'énonçait Victor HUGO: "torturer un taureau, c'est torturer une
conscience". Ces personnages évanescents ne sauraient s'émouvoir devant la souffrance des bêtes. Pour beaucoup d'entre eux, la torture leur tient lieu de culture.

La corrida, crime contre le coeur et la raison, disparaîtra avec eux, pour que vienne enfin le vrai changement, celui qui réconciliera l'arbre, l'animal
et l'homme. En attendant, nous vivons dans un pays de barbarie

Le Blog Catalogne Selon Margarida brosse avec humour et hargne son ressenti intérieur pour Madame la Ministre Déléguee au Handicap, Marie-Arlette Carlotti.

"Au moment où le Pérou vient d’interdire la corrida lire… les "sages" du conseil constitutionnel ont décidé qu'en France la corrida  pouvait continuer. Dire que je suis déçue par la décision des vieilles badernes du Conseil Constitutionnel est faible, par contre je ne suis pas surprise.

 Non, je ne suis pas surprise que la France, ce pays arrogant qui se prétend le phare de l’Art et de la culture dans le monde tolère sur son sol un acte de barbarie que de nombreux pays traditionnellement taurins suppriment, au nom de la culture et de la civilisation.

 Ironique et pathétique que dans ce gouvernement comme dans l’autre se trouvent des ministres passionnés de corrida. Manuel Valls, le ministre catalan qui a honte de ses origines est un aficionado acharné ! On peut être assuré qu’il a mis toute la puissance que lui octroient ses fonctions actuelles au service de la corrida et qu'il recevra les félicitations de ses collègues du gouvernement !  

 Quelle amertume de constater que dès qu’il s’agit de protection animale les gouvernements, de droite et de gauche, roulent sur les mêmes rails !  

 Le site de l’Alliance AntiCorrida l’association Nîmoise de lutte contre la corrida fondée par Claire Starozinzki, explique très clairement les faits lire... et donne les noms et les commentaires (sic!) de ces politiques de gauche qui « aiment » la corrida.

 Pour ma part, parmi ces politiques « aficionados » ce n’est pas Manuel Valls qui me révolte le plus, mais Marie-Arlette Carlotti, la ministre des handicapés. Pour aimer la corrida il faut avoir la sensibilité d’une huître et l’empathie d’une moule ! Or, Marie-Arlette Carlotti a déclaré qu’elle n’avait plus aucune culpabilité à aimer la corrida, pas besoin d’un dessin pour comprendre que ce mollusque en jupon ne fera pas grand-chose pour améliorer le sort des personnes handicapées.

En France, la seule véritable « tradition ininterrompue » c’est l’hypocrisie, la lâcheté, la langue de bois, la frilosité, la malhonnêteté et la bêtise de ses politiciens et de ses magistrats dès qu’on leur demande de défendre les animaux.

Pour nous, qui n’avons pas honte de défendre la cause animale, la lutte continue jusqu’à ce que la France entre enfin, culturellement et artistiquement, dans le XXIe siècle !

 Ci-dessous la liste des membres du Conseil Constitutionnel, lecture indispensable pour comprendre comment de soi-disant "sages" ont pu prendre une décision aussi stupide et d'un autre temps !

Affiche et Article de Margarida :

carlotti-blogmargarida.jpg

Que peut-on attendre, nous handicapés, de la ministre déléguée aux handicapés Marie-Arlette CARLOTTI qui aime la corrida et ose cette déclaration ubuesque dans le journal « La Provence » : "Au début j’avais peur. Mes amis m’y ont amenée. Quand ça vous prend, ça ne vous lâche plus. Maintenant, c’est sans culpabilité." Et le journaliste de conclure en ironisant que « La cruauté de l'arène politique l'aura probablement préparée à ce spectacle sanglant. »

Au début elle avait peur ?! Peur de quoi exactement ?

« Quand ça vous prend ça ne vous lâche plus » Elle parle de quoi là ? Du plaisir sadique, de la jubilation malsaine, du voyeurisme infect qui fait courir aux arènes ceux qui refoulent leurs pires penchants sous la croûte fragile de l’éducation ?

Qu’est-ce qu’une femme qui n’a aucune empathie, aucune pitié, aucune compassion pour un animal prisonnier d’un lieu clos, qu’on torture cruellement en lui plantant des banderilles, en le poignardant à coups de piques avant qu’un homme déguisé en marionnette ne s’amuse à le faire courir en agitant un drap rouge devant son museau ensanglanté pour finalement l’achever, avec plus ou moins d’adresse, d’un coup d’épée entre les épaules, qu’est-ce qu’une telle femme peut comprendre à la souffrance des handicapés ?  

Qu’est-ce qu’une femme qui s’excite sans pudeur, des heures durant, devant de pauvres taureaux martyrisés et tourmentés qui vomissent le sang par la gueule et les naseaux, avant de s’écrouler sur eux-mêmes au comble de la douleur, peut comprendre à la détresse de ceux et celles dont elle est chargée d’améliorer le sort ?

Une telle femme n’a aucune des qualités humaines et humanistes nécessaires pour assumer une fonction qui fait appel à des sentiments qu’elle est à l’évidence incapable de ressentir et par voie de conséquence de comprendre !

  Après avoir nommé un aficionado au poste de ministre de l'Intérieur en la personne de Manuel Valls, voilà que nous découvrons, anéantis, que ce nouveau gouvernement a une autre aficionada dans ses rangs !

Combien sont-ils au final ? Il suffit de se rendre sur le site de Claire Starozinzki fondatrice de l’ALLIANCE ANTICORRIDA pour le découvrir lire…

Est-il raisonnable après avoir lu ce que nous dit l’ALLIANCE ANTICORRIDA d’espérer que le gouvernement Hollande supprimera la corrida de la liste du Patrimoine Culturel Français ?

Est-il raisonnable d’espérer que le gouvernement Hollande supprimera l’Alinéa 7 sans lequel les corridas seraient interdites en France ?

 Est-il raisonnable d’espérer que le gouvernement Hollande fera interdire les corridas en France, mais qu’il s’attachera également à légiférer pour que la Loi soit plus sévère envers les tortionnaires d’animaux et pour que les juges appliquent la Loi sans aucune indulgence ?

Est-ce que le gouvernement Hollande prendra jamais en compte qu’il y a en France des millions d’animaux qui souffrent non seulement dans les arènes, mais aussi dans des laboratoires de recherche, dans des fermes, dans des cirques, dans des abattoirs, dans des élevages et que toutes ces souffrances sont perpétrées à seule fin de satisfaire des exigences bassement mercantiles ?

Il y a peu d'espoir quand on lit la réponse sans courage que fait François Hollande interrogé sur la corrida ! Tout au plus peut-on subodorrer que lui ne l'aime pas... et encore !?

  Il y a 30 ans les socialistes rigolaient de ceux qu’on appelait d’un ton méprisant « les écolos » ! Aujourd’hui il n’y a pas un seul socialiste ou politicien de gauche qui osera se moquer ouvertement des défenseurs de l’environnement, non par morale citoyenne mais par peur de perdre des électeurs ! Il est bon de rappeler à ces opportunistes que tous ceux qui défendent l’environnement se sentent également concernés par le sort des animaux et désirent que tout soit fait pour l’améliorer ! cqfd

  Il est honteux que Marie-Arlette CARLOTTI ministre d’un gouvernement de gauche déclare par voie de presse qu’elle aime les corridas « sans culpabilité » ce qui laisse entendre qu’en réalité elle a toujours aimé les corridas mais qu’hypocritement elle avait honte de l’avouer. Cette femme, qui avait honte à juste titre de son mauvais penchant et semble fière de s'être libérée de cette saine réaction, devrait changer non seulement de poste au gouvernement mais aussi d’amis, puisque ce sont ses « amis » qui l’ont convaincue qu’il n’y avait aucun mal à aller voir non pas UNE mais DES corridas !

  Doit-on attendre quelque chose de bon d’un gouvernement qui affiche son manque de compassion envers la souffrance des animaux ? Comment croire que les hommes et les femmes qui le composent ne sont pas aussi indifférents à la souffrance des êtres humains ?

Il n’y a que 3 mois que François HOLLANDE est au Pouvoir, il est encore temps pour lui de changer de cap et réparer ses erreurs de « casting » en nommant des ministres qui ont de l’empathie pour ceux qui souffrent et non des hommes et des femmes dévorés d’ambition, on a eu notre dose de cette race-là pendant 5 ans !

  A la vérité quand on lit le compte-rendu du site de l’Alliance AntiCorrida peu d’espoir nous est permis. Pourtant, la sagesse populaire dit que seuls les imbéciles ne changent pas d’avis. Hollande, Ayrault, leurs amis socialistes et autres ont 5 ans pour nous prouver qu’ils ne sont pas à ranger définitivement dans la catégorie des gens bornés et têtus jusqu’à l’imbécillité.

  Il y en a déjà un en la personne de Michel MOLY le maire PS de COLLIOURE qui, après avoir commis l’erreur de réhabiliter les corridas dans sa célèbre petite ville balnéaire, a fait le choix intelligent de les supprimer. Cette année, tous les responsables de Collioure mais aussi et surtout le public, se félicitaient que la fête de St Vincent, redevenue une « festa major * » et non plus une « féria », ait retrouvé l’esprit familial de jadis. A la célèbre fête de Collioure, les familles n’ont plus à craindre de tomber sur des groupes de taurins avinés à l’extrême comme on l’a vu à Béziers où un jeune de 19 ans avait 7 gr d’alcool dans le sang ( !) Lire …  ni à supporter toutes les violences et dégradations qui accompagnent ces beuveries ignobles et font fuir les honnêtes gens et les familles avec enfants !  A Collioure les beuveries qui sont la marque d'une "bonne" féria ont disparues et sont remplacées par des jeux nautiques, un Flasmob auquel le maire a participé, des représentations culturelles, des spectacles de rue, des grillades sympathiques et familiales dans une ambiance conviviale.

Alors, plutôt que de terminer sur un anathème contre les ministres aficionados je terminerai en disant un grand BRAVO à Michel MOLY, précurseur d’une décision que les responsables des villes et villages taurins finiront par prendre tôt ou tard, car ce choix préfigure l’avenir alors que les sanglantes corridas et les beuveries obcènes qui les accompagnent sont déjà le passé.

  Je vous invite à féliciter Michel MOLY directement sur son espaceFaceBook sans vous laisser arrêter par la photo de corrida publié par un internaute qui n'a pas encore dû réaliser que Collioure n'était plus "ville taurine" ... vos commentaires le feront savoir alors n'hésitez pas ! En ce qui me concerne j'ai déjà déposé mon com' !

Le Communiqué du  CRAC 

Corrida, Le Conseil Constitutionnel Botte En Touche 

Communiqué des associations CRAC Europe et Droits Des Animaux suite à la décision du Conseil Constitutionnel

Les « Sages » de la rue Montpensier, en rejetant la QPC déposée par les associations Crac Europe et Droits des Animaux, ont eu bien de la peine à cacher une démarche juridiquement mal assumée.

En « Considérant que, selon les associations requérantes, en prévoyant pour les courses de taureaux une exception à la répression pénale instituée par le premier alinéa de l’article 521-1 du code pénal, les dispositions du septième alinéa de ce même article portent atteinte au principe d’égalité devant la loi », les juges constitutionnels éludent la question majeure de la clarté de la loi, qu’ils traiteront à peine, en la reléguant au détour d’une phrase :

« s’il appartient aux juridictions compétentes d’apprécier les situations de fait répondant à la tradition locale ininterrompue, cette notion, qui ne revêt pas un caractère équivoque, est suffisamment précise pour garantir contre le risque d’arbitraire ».

En concluant que « il résulte de ce qui précède que le grief tiré de la méconnaissance du principe d’égalité doit être rejeté », le Conseil n’a pas osé tiré clairement les conséquences de ce qu’il affirme quelques lignes plus haut. Car comment affirmer sans craindre la critique que la notion de tradition locale ininterrompue est une notion claire, quand on sait qu’elle conduit des tribunaux à permettre des corridas après 70 ans d’interruption (Alès) ?

Cette décision, derrière laquelle semblent se dessiner des préoccupations débordant le strict champ de l’analyse juridique, n’est cependant qu’une étape dans la lutte contre la corrida, qui ne cessera que lorsque la compassion l’aura emporté sur la cruauté.

Jean-Pierre Garrigues pour le Crac Europe
David Chauvet pour Droits des Animaux

Le riposte sensée du Collectif des Vétérinaires pour l'Abolition de la Corrida

Pour le Conseil Constitutionnel, l'Exception est la Règle 

sages-conscons.jpg

Ainsi, les neuf « Sages » du Palais Royal ont décidé qu’une exception territoriale à un article du Code pénal était conforme à la Constitution.

 Pour rappel, l’article 521-1 du Code pénal, du chapitre « Des sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux », énonce :

« Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende. »

 Et l’alinéa 7 introduit l’exception suivante :

« Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. Elles ne sont pas non plus applicables aux combats de coqs dans les localités où une tradition ininterrompue peut être établie. »

 Petit survol historique. Si les premières corridas eurent lieu en France en 1853, elles ne se sont vraiment implantées qu'à partir des années 1880. Mais ceci en contrevenant sans vergogne à la loi du 2 juillet 1850 dite loi Grammont, et malgré les circulaires ministérielles rappelant l'interdiction (1884, 1886, 1891), malgré l'intervention de la maréchaussée et de l'armée en 1895, avec expulsions de toreros, et malgré les arrêts de la Cour de Cassation (février 1895, octobre 1895, novembre 1899), pour s'en tenir à la fin du 19ème siècle.

 Ce n'est qu'à partir de 1951 (loi du 24 avril) que la corrida fut tolérée là où existait une tradition... illégale ! L’alinéa 7 est l’héritier de cette exception à la loi pénale.

 En bref, il était demandé au Conseil Constitutionnel de statuer sur le caractère constitutionnel d’un alinéa du Code pénal :

- entérinant une pratique restée délibérément illégale des années 1880 jusqu’à la moitié du XXe siècle.

- en instituant une exception territoriale unique en son genre.

 Le moins qu’on puisse dire, c’est que la constitutionnalité de cet alinéa 7 paraissait poser problème, puisque le préambule de la Constitution renvoie à la Déclaration des droits de l’Homme de 1789, dont l’article VI précise que la loi « doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse », et que l’article 1er de la Constitution précise lui-même que « La France est une République indivisible [qui] assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens »

 Mais le Conseil Constitutionnel vient de décider que de problème, il n’y avait point. Circulez, y a rien à voir !

 Nous nous garderons bien, en bons républicains, d’oser remettre en cause cette décision, même si on cherche en vain dans le 5e considérant un argument autre qu'une pétition de principe.

 Nous irons même plus loin : cette bénédiction des Sages du Palais Royal ouvre la porte à des initiatives législatives originales. En effet, pourquoi ne pas solliciter d’autres immunités pénales en faveur des pratiques illégales, dès lors qu'elles sont peu ou prou implantées, dans certaines zones urbaines ou péri-urbaines, dans certaines communes, ou dans certains départements ?... Une aubaine pour les mafieux, les bandes, les délinquants, les trafiquants, les magouilleurs, les prévaricateurs, les prédateurs, les déprédateurs, les provocateurs, les belliqueux… 

 Des exemples ? En voici quelques uns (à chacun de se faire une idée des possibles localisations de ces exceptions...)

 Article 222-37

 « Le transport, la détention, l'offre, la cession, l'acquisition ou l'emploi illicites de stupéfiants sont punis de dix ans d'emprisonnement et de 7500000 euros d'amende. »

Ajoutons un alinéa : 

« Les dispositions du présent article ne sont pas applicables au trafic de stupéfiants lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée.

Article 225-4-1

 […]« La traite des êtres humains est punie de sept ans d'emprisonnement et de 150 000 euros d'amende. »

Ajoutons un alinéa : 

« Les dispositions du présent article ne sont pas applicables en matière de prostitution forcée ou de travail clandestin d'immigrés lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. »

 Article 225-5

 « Le proxénétisme est puni de sept ans d'emprisonnement et de 150000 euros d'amende. »

Ajoutons un alinéa :

« Les dispositions du présent article ne sont pas applicables en matière de proxénétisme par la contrainte lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. »

 Article 225-13

 « Le fait d'obtenir d'une personne, dont la vulnérabilité ou l'état de dépendance sont apparents ou connus de l'auteur, la fourniture de services non rétribués ou en échange d'une rétribution manifestement sans rapport avec l'importance du travail accompli est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 150 000 Euros d'amende. »

Ajoutons un alinéa :

« Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux sociétés employant des travailleurs immigrés en situation irrégulière lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. »

 Article 312-6

 « L'extorsion en bande organisée est punie de vingt ans de réclusion criminelle et de 150000 euros d'amende. »

Ajoutons un alinéa :

« Les dispositions du présent article ne sont pas applicables au racket organisé lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. »

 Article 322-1

 « La destruction, la dégradation ou la détérioration d'un bien appartenant à autrui est punie de deux ans d'emprisonnement et de 30000 euros d'amende […] »

Ajoutons un alinéa :

« Les dispositions du présent article ne sont pas applicables au vandalisme des biens publics ou privés lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. »

 Article 432-11

 « Est puni de dix ans d'emprisonnement et de 150 000 euros d'amende le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique, chargée d'une mission de service public, ou investie d'un mandat électif public, de solliciter ou d'agréer, sans droit, à tout moment, directement ou indirectement, des offres, des promesses, des dons, des présents ou des avantages quelconques pour elle-même ou pour autrui […] »

Ajoutons un alinéa :

« Les dispositions du présent article ne sont pas applicables à la corruption et au trafic d’influence lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. »

 Article 432-12

 « Le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique ou chargée d'une mission de service public ou par une personne investie d'un mandat électif public, de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou dans une opération dont elle a, au moment de l'acte, en tout ou partie, la charge d'assurer la surveillance, l'administration, la liquidation ou le paiement, est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende. »

Ajoutons un alinéa :

« Les dispositions du présent article ne sont pas applicables à la prise illégale d’intérêt lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. »

 Article 433-5

 […]« Lorsqu'il est adressé à une personne chargée d'une mission de service public et que les faits ont été commis à l'intérieur d'un établissement scolaire ou éducatif, ou, à l'occasion des entrées ou sorties des élèves, aux abords d'un tel établissement, l'outrage est puni de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende. »

Ajoutons un alinéa :

« Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux paroles et gestes outrageants envers les enseignants lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. »

 Article 433-3

 […]« Est punie des mêmes peines la menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes ou les biens proférée à l'encontre d'un agent d'un exploitant de réseau de transport public de voyageurs, d'un enseignant ou de tout membre des personnels travaillant dans les établissements d'enseignement scolaire ou de toute autre personne chargée d'une mission de service public ainsi que d'un professionnel de santé […] »

Ajoutons un alinéa :

« Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux menaces et actes d’intimidations envers les agents de transport, les enseignants ou les professionnels de santé lorsqu’une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. »

Puisque même en matière pénale, il est conforme à la Constitution que le droit se soumette aux faits, allons-y gaiement !

939-taureau-charb.jpg

Le CRAC ainsi que toutes les associations qui se sont jointes au grand mouvement anti-Corrida continueront la lutte pour obtenir l'interdiction de la Corrida. Cela prendra encore du temps certes, mais ce n'est pas parce que les afficionados ricanent et se frottent les mains, tout heureux qu'ils sont de pouvoir maintenant exécuter des animaux à mort dans leurs arènes-rouge-sang, et ce en toute impunité, que nous devons baisser les bras. L'Histoire nous a montré que toutes les luttes pour faire de notre monde un monde meilleur pour les humains et les non-humains ont couté beaucoup de larmes, de désespoirs, de condamnations injustes. Souvenons nous des gladiateurs dans les arènes, des esclaves qui il n'y a pas si longtemps étaient traités des sous-hommes, de nos aïeulles qui selon les scientiques-et-l'Eglise-bien-pensantes n'étaient pas dotées d'âmes .. Que de chemin parcouru et que de pierres encore sur notre route.

Il est important de faire savoir aux Députés qui ont signé la charte anti-Corrida que nous les soutenons, surtout aux députées qui vont bientot déposer un projet de Loi pour obtenir l'abolition de la Corrida. Là encore, au vu de la pression des Ministres de notre gouvernement actuel, nous pouvons imaginer que ce Projet de Loi passera à la trappe tout comme il le faut l'an dernier, sous l'ancien gouvernement tout autant composé d'Amoureux de la Corrida. Au moins eux avaient eu la décense de ne plus s'afficher dans les arènes ...

Quel exemple pour notre jeunesse, cette jeunesse qui apprend l'Art de Tuer dans les écoles de Tauromachie (subventionnées par les contribuables!!), quelle image de la France dans le monde entier ..

france-honte.jpg

Avec tout ça, je vais encore me faire mal voir.. mais ce n'est pas à mon âge que je me soumettrai aux pressions des personnes qui inondent ma boite mail de messages pour me convaincre que 1) La Tauromachie est un "bel art" .. tuer, un art, je me demande ce que Léonard de Vinci en dirait  ?? 2) "Je ne sais pas ce que je rate" en refusant de manger les animaux... j'en mangeais beaucoup étant jeune, la "culture-de-la-bonne-bouffe" qu'on m'imposait. Je fais partie de ces "Vegans" (végétaLiens) senior dont la passion pour la cuisine végétaLienne est indécrottable. Bien sur, les milliers de gens qui militent pour la "Protection Animale" mangent des animaux. Soit parce qu'ils n'on pas encore eu le déclic ni fait le lient entre leur nourriture et les animaux qu'ils veulent protéger, soit parce qu'ils trouvent "trop dur" de cuisiner autrement. Mais ça, c'est un autre débat..  entre les "Protecteurs des Animaux" (Animal Welfare) et les "Défenseurs des Animaux" ( Animal Rights, qui sont Vegans pour la plupart, tout au moins dans les pays Anglo-Saxons).

Quel rapport entre le VégétaLisme et la Corrida me demandent de nombreuses personnes. Tout est lié : l'acte de tuer puis de manger les animaux. Depuis peu les taureaux tués dans les arènes sont dépecés pour fournir des viandes de taureaux aux Restos du Coeur. Quand on nourrit une population avec des cadavres d'animaux alors qu'il suffirait de réadapter les colis alimentaires et de montrer aux personnes qui ont faim comment se nourrir à moindre coût, sans viandes animales.. TROP dur !!! Bien sur c'est plus facile de se donner bonne conscience en trainant le cadavre d'un taureau par une corde pour montrer la bravoure du pisseu madador et ensuite de le découper pour qu'il finisse dans les assiettes des pauvres.  A vomir.. 

si-la-corrida-avait-ete-interdite.jpg      

Chiens Errants en Ukraine, une Victoire ! Victory for the stray dogs in Ukraine

aaukrainedog.jpg

 Sourire SUCCES !!

La lettre adressée par les 74 Ambassadeurs World Animal Day au Président d'Ukraine, en soutien à la Fondation Naturwach, lui demandant de mettre fin au massacres de chiens errants avant la coupe Euro 2012 de football a obtenu le succès que nous attendions. Après avoir rencontré les représentants de la Fondation Naturwatch, le Premier Ministre Ukrénien avait annoncé le 17 Novembre qu'il ordonnait la fin des tueries. Des articles divers ont relayé l'évènement, publiés sur le site Naturwatch Foundation.
The Gardian - Ukraine stops killing stray dogs

Ce fut un honeur d'envoyer cette lettre au Président d'Ukraine, avec les autres Ambassadeurs. Mon blog en Septembre 2011 avec la vidéo et la lettre dans son intégralité Jardin Vegan Blogspot.

La lettre est également archivée sur le site de UEFA UEFA Letter to President Ukraine

Les remerciements officiels de la Fondation Naturwatch à Michel Platini, Président de l'UEFA, ont été publés sur leur site UEFA website.

Cependant nous n'en tirons aucune gloire de ce travail collectif. Tout ce qui nous importe est que nous avons oeuvré main dans la main pour que des animaux innocent puissent vivre libres.

Anouk de Winter
World Animal Day Ambassadeur en France

=========================================

Sourire SUCCESS !!

Letter to Ukraine's President from the 74 World Animal Day Ambassadors in support of Naturewatch call for an end to the barbaric killing of stray dogs before the Euro 2012 football championship is successful. Announcement made by Environment Minister on 17 November following meeting with Naturewatch representatives. Link to just one of the 100's of media articles about this wonderful achievement.
The Gardian - Ukraine stops killing stray dogs

It had been an honor in September 1011 to send a letter together with the other 74 World Animal Day Ambassadors to the President of Ukraine asking him to bring an end to the killing of stray dogs in his country, in support to Naturwatch Foundation.

My blog about it at that time Jardin Vegan Blogspot, including a video and the letter that was sent.

The letter is also filed on UEFA Letter to President Ukraine

The official thanks from Naturwatch to UEFA Michel Platini UEFA website, and the confirmation that Naturwatch has been requested to provide the Ukraine Authorities with best practices to build shelters for the dogs.

Together we can achieve great things to help the animals... we only need to work hand in hand.

Anouk
World Animal Day Ambassador for France

Proposition de Loi : Punir les sévices aux Animaux.. Agir !

La mobilisation continue pour obtenir l'abolition de la Corrida, la honte des pays dits-civilisés. "Tu ne tueras point " .. 21ème Siècle qui est pire que le siècle quand Rome mettait à mort les gladiateurs dans les arènes. Honte à la France qui régresse en inscrivant la Corrida au Patrimoine Culturel Immortel de la France, alors que d'autres pays ont courageusement aboli ce "sport" indigne de notre pays.

  

 

Voici les documents pièces envoyés par l'association Oïkos Kaï Bios dans le cadre de l'action en direction des députés afin d'obtenir l'abolition de la corrida en France, suivis de l'appel de Jean Pierre Guarigues pour soutenir la nouvelle proposition de Loi : Madame Gaillard a déposé une nouvelle proposition de loi visant à supprimer toute exception à la punition de tous les sévices graves envers les animaux domestiques, apprivoisés ou tenus en captivité.

Chacun peut participer à cette campagne soit sur le terrain, soit en faisant du lobbying auprès des Députes en vous aidant des documents que vous pouvez télécharger ci-dessous.

Parce qu'il est grand temps que les politiques pour lesquels nous votons (nous voterons en 2012) prennent enfin conscience que notre monde ne peut plus tourner autour des grands lobbys et des finances, qu'il est grand temps qu'ils fassent le choix de la VRAIE compassion mais surtout qu'en le faisant, ils soient des exemples pour la jeunesse de ce pays. Quel exemple montrent-ils en encourageant la mort d'animaux innocents, exécutés pour le seul plaisir de savourer des moments de souffrances "en direct" suivis d'une mise à mort sans merci. La France n'en peut plus !!! Messieurs les Députés, vous NOUS représentez, assumez vos charges, ayez le courage de prendre position en faveur des animaux avec qui nous partageons ce beau pays. Ne permettez pas qu'il continue à être associé au sang et à la honte. Soutenez le nouveau projet de Loi, envoyez un message clair aux tortionnaires d'animaux domestiques ou autres.

Merci pour tout ce que vous ferez.

Anouk de Winter

Adresses mail des Députés

Modèle de lettre Députés

Coupon réponse Geneviève Gaillard

 De Jean-Pierre Garrigues :

Chers amis de combat, Comme vous le savez, nous avons enfin une chance de voir aboutir notre lutte !

Une nouvelle proposition de loi a été déposée le 13 juillet dernier à l’assemblée nationale par Madame Geneviève Gaillard. A ce jour 25 députés du groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche l’ont déjà cosignée. Si nous obtenons la majorité au sein de ce groupe, soit 78 signatures à récupérer, la proposition de loi sera inscrite à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale et nos représentants seront face à leurs responsabilités : aller dans le sens des 66 à 75 % de français qui souhaitent l’abolition définitive de l’horreur tauromachique, ou se replier sur de petits intérêts privés profitant à une infime minorité : les membres de ce qu’il convient d’appeler la mafia des arènes.

Si il y a une action à faire au sein de cette lutte, c’est contacter les députés et leur demander de cosigner la proposition de loi n° 3695 (formulaire en pièce jointe).

Voici donc la marche à suivre :

1) consulter la liste des députés de votre circonscription ou département (on peut bien entendu aller voir tous les députés de son département comme l’ont fait nos délégués en Alsace, obtenant ainsi le premier département 100% abolitionniste quant au positionnement des députés – voir l’article : http://www.anticorrida.com/les-medias-et-le-crac/le-haut-rhin-departement ) Liste des 577 députés du parlement et leurs coordonnées : http://www.assemblee-nationale.fr/qui/

2) Vérifier si les députés que vous souhaitez contacter ont déjà signé la ppl 3695 dans la liste des 25 députés membres du Groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche, déjà signataires de la proposition de loi n° 3695 : http://www.anticorrida.com/politiques/genevieve-gaillard-depose-une

3) Vérifier qu’ils sont bien membres du groupe PS dans la liste des 204 députés membres du Groupe Socialiste, radical, citoyen et divers gauche : http://www.assemblee-nationale.fr/qui/xml/organe.asp?id_organe=/13/tribun/xml/xml/organes/389507.xml

4) Leur demander un rendez-vous et lors de l’entretien leur demander de signer le formulaire en pièce jointe et nous le renvoyer à l’adresse postale du CRAC Europe, BP 10244, 30105 Alès Cedex. Nous en conserverons une copie et enverrons l’original à Madame Gaillard. Nous pouvons vous fournir sur demande un exemplaire du DVD de Jérôme Lescure « Alinéa 3 » afin de montrer aux députés des images de la réalité tauromachique. C’est de cette façon que Sophie Aymé, notre co-déléguée pour l’Alsace a pu convaincre les plus réfractaires…

Toute l’équipe du CRAC est à votre disposition pour toute information complémentaire. Merci de prendre un peu de votre temps pour écrire aux députés et pour les rencontrer. Pour rappel : liste actualisée des 108 députés abolitionnistes (tous partis politiques confondus) :

 http://www.anticorrida.com/IMG/pdf/_deputes.pdf

Merci à vous ! Tous ensemble, nous pouvons y arriver ! Il faut agir en septembre pour pouvoir profiter des dernières niches parlementaires de la fin 2011 ! Bien à vous

Pour l’équipe du CRAC Europe

Jean-Pierre Garrigues

www.anticorrida.com

www.patrimoine-corrida.fr

Tél. 06 75 90 11 93

Honte ! La Tauromachie inscrite dans le Patrimoine Immatériel de la France.. pfff

Mais quel pays que notre belle France ! La nouvelle est tombée comme un coup de massue, annoncée à l'ouverture de la Féria d'Arles lors des fêtes de Pâques. C'est certain que les amoureux des mises à mort d'animaux innocents se réjouissent, on a entendu sur toute la France le bruit que faisaient les frottements de leurs mains ensanglantées : Le Ministère de la Culture inscrit la Tauromachie au Patrimoine Immatériel de la France.   Il faut maintenant faire pression sur l'UNESCO pour que leurs bonnes gens n'inscrivent pas la tauromachie au Patrimoine de l'Humanité. Le temps est venu de faire du lobbying auprès de toutes les personnes influentes sur la planète afin de faire barrage à une telle inscription que les afficionados ne tarderont pas de réclamer, forts de leur "victoire" accordée pour des raisons que la majorité des Français ne s'exliquent pas. Sûr, c'était un gros souci que de faire plaisir aux tortionnaires de taureaux.. en vue des élections de 2012 Bouche cousue

Après la baguette de pain, la piquette, le béret basque.. Voici ce qui fait maintenant partie du Patrimoine Immatériel de France ! 

Quel prestige que cette inscription : voir un pantin dans un habit étincellant et ridicule torturer un animal pour le mettre à mort, puis le pantin de se faire applaudir la tête haute par des milliers de tordus pervers à qui la vue du sang fait grimper l'adrénaline.

Alors que des pays ont banni la Corrida, qui est l'une des pratiques les plus barbares qui persiste, la France semble régresser. On aura tout vu durant ces dernières années, on aura tout entendu, mais surtout on se demande ce qui passe dans la tête des dirigeants  de ce gouvernement qui va à reculon. Monsieur Frederic Mitterand, le Ministre de la Culture, ainsi que notre gouvernement CAUTIONNENT la tauromachie par le simple fait de promulguer une telle mesure. Mais au fait, Madame Carla Bruni-Sarkozy s'était prononcée officiellement anti-fourure dans une lettre adressée à Dan Matthews, le Vice Président de PETA (sur mon blog Myspace Peta France). On aurait pu penser qu'elle influencerait son mari à ne pas cautionner la tauromachie ..

Au cas où vous auriez déjà oublié les images que la tauromachie renverra de la France vers l'étranger à partir de maintenant.. rien qu'un petit rappel en espérant que ces images vous hantent.. Après tout, ce qui est inscrit peut être désinscrit, n'est-ce-pas ?

J'admirais et j'aimais assez le style de Fréderic Mitterand, sa passion pour l'histoire que je partage. En lisant la nouvelle qui a eu l'effet d'un grand coup de tonnerre parmi tous ceux qui militent pour dénoncer la souffrance animale, je n'ai eu qu'une réaction : la nausée et l'envie de voir Frédéric Mitterrand souffrir tout le martyre que les tauraux endurent dans les arènes, avant leurs entrées dans les arènes et pendant leurs mises à mort. Tout se paie dans la vie, à un moment où un autre il faudra rendre des comptes pour expliquer POURQUOI et au NOM DE QUOI la France inscrit -elle une pratique "DE MORT ET DE SANG" dans son Patrimoine immatériel.

On peut sourire en lisant le communiqué du porte-parole du Ministère de la Culture, plus langue de bois tu meurs  : "il s’agit d’un recensement ethnique d’une pratique factuelle. Cela n’apporte aucune appellation morale particulière, ni aide à cette pratique". Selon lui, la tauromachie figure au patrimoine immatériel "au même titre que la tarte Tatin, le fest-noz, les parfumeurs de Grasse", ou encore la peinture sur porcelaine, listés dans un inventaire.  Lisez l'inventaire, on peut se rendre compte que la tauromachie ne cadre pas du tout dans cet inventaire.

Tout compte fait, et si ceci ne faisait que tourner autour de l'argent ?  Les écoles de tauromachie sont subventionnées par l'Etat donc avec l'argent des contribuables. Ce qui m'a toujours énervée est qu'aucune des associations anti-corridas n'aient jamais lancé de pétition officielle pour inciter les contribuables à contester la distribution de leurs taxes à ces écoles. "Cela va permettre à la corrida de recevoir d’importantes subventions de la part de l’Etat, ce qui n’était pas le cas pour l’instant, les communes, les départements et les régions versant déjà des millions d’euros de subventions pour ce spectacle barbare", avance pour sa part le Comité radicalement anti-corrida (CRAC) sur son site.

L’article R654-1 du code pénal français, qui punit le fait "d’exercer volontairement des mauvais traitements envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité", prévoit une exception pour les "courses de taureaux". Toutefois, le terme de "corrida" n’est pas mentionné, ce qui, de fait, n’autorise pas explicitement cette pratique.

Je regarde ce beau pays qu'est la France partir en vrille.. Cette dernière décision de notre gouvernement est indigne, odieuse.   Dorénavent la France ne sera  plus seulement associée à la baguette de pain, au béret basque, à la Tour Effel, au Louvre et à l'Arc-de-Triomphe..  Monsieur Frédéric Mitterrand nous a fait la générosité de nouveaux symboles clichés qui enrichiront notre patrimoine culturel : La France sera également le symbole de la mort et du sang. La HONTE d'un pays .. la pire honte qui soit : celle de cautionner, de donner son aval pour une pratique qui n'est moins que du meurtre, de la tuerie, et de la barbarie.

Monsieur le Ministre de la Culture et toutes les belles gens de la Commission qui avez voté en faveur de cette insciption indigne de notre belle France, en faisant plaisir à la minorité que représentent les afficionados amoureux de spectacles de mort, vous avez oublié les millions de Français qui, sans être des militants pour la cause animale, n'approuvent pas les mises à mort des animaux. Vous vous êtes pris pour Dieu tout comme Néron lorsqu'il abaissait son pouce pour signifier la mise à mort d'un être dans les arênes.. Vous êtes loin d'être Dieu qui est toute miséricorde, amour et bonté. Par contre nous connaissons ce que fut Néron, un être sanginaire assoiffé de sang et habité par la folie.  C'est bien une folie que d'avoir inscrit la tauromachie dans le patrimoine immatériel de notre France.

Mais après tout, ainsi que je l'exprimais sur un blog précédent publié en Août 2010, en réponse aux incessants reportages de France3 Montpellier sur la Tauromachie, Corrida, la Honte d'un Pays , les taureaux (et tous les animaux) auront du mouron à se faire tant que nos dirigeants seront composés d'amoureux de corridas,  le pire est que ces gens qui font tant d'efforts à donner une "belle" image d'eux-mêmes appartiennent à tous les bords politiques. A croire que le Pouvoir leur enlève toute once d'humanité.  Jusqu'à présent je n'ai croisé qu'un seul homme politique qui aie bien voulu écouter "la voix des animaux" et qui de plus a signé la charte anti-corrida : le député maire Nicolas Dupont-Aignan, qui sera candidat aux élections présidentielles en 2012 mais qui hélas est déjà muselé par l'intelligencia politique de ce pays. 

Je revendique mon droit de citoyenne et ma liberté d'expression pour contester publiquement ce qu'une poignée d'individus impose à la majorité de notre pays.  Ce blog est également mis en lien, dans les "actus" de mon site professionnel , en espérant que des politiques auront le courage de soulever la question sur le bien-fondé d'une telle ineptie. Et qui sait .. 2012, si le Président Sarkozy se réprésentait aux Présidentielles, nul doute qu'il devrait sa défaite à un Ministre socialiste qui aura voulu faire des pas de danse avec la clique intouchable des afficionados .. Si ce n'était le drame derrière tout ceci, on penserait presque avec humour à un truc fait exprès pour saborder l'UMP.. hé oui, les défenseurs des animaux, les activistes votent aussi.. sérieux! Bouche cousue 

Anouk de Winter

_______________________________________________________

 L'article paru dans Le Point, 23 Avril 2012 par Hervé Dynions :

La tauromachie inscrite au patrimoine immatériel français

La nouvelle est tombée à l'occasion du premier jour de la féria d'Arles, qui marque le début de la saison des corridas en France.

La tauromachie vient d'être classée au patrimoine immatériel français par le ministère de la Culture. Une première, puisque la France devient ainsi le seul pays possédant une tradition taurine à entériner ce classement. Il était demandé depuis longtemps par les défenseurs de la corrida et en particulier par l'Observatoire des cultures taurines, dont l'Arlésien André Viard, ancien torero, est le président. Ce dernier s'est d'ailleurs félicité dans une déclaration publique que les représentants du ministère de la Culture se soient prononcés sur des "arguments scientifiques irréfutables pour établir que la tauromachie fait bien partie du patrimoine national".

Le même classement a été demandé dans les autres pays organisateurs de corridas, dont évidemment l'Espagne, dans le but de tenter de faire inscrire par la suite la tauromachie au patrimoine immatériel de l'humanité de l'Unesco. L'objectif étant de pouvoir pérenniser une pratique de plus en plus contestée par une grande partie de l'opinion, en particulier en Europe. Le parlement catalan suivi par une majorité de la population provinciale, qui voit en la tauromachie un héritage du franquisme, avait ainsi décidé il y a quelques mois de supprimer les corridas dans les arènes de Barcelone, décision dont l'appel est en cours à Madrid.

2 millions de fans

La tauromachie est présente dans le grand sud de la France depuis le XVIIIe siècle, mais uniquement tolérée par dérogation dans les villes qui peuvent faire valoir une tradition taurine comme par exemple Nîmes, Arles ou Bayonne, qui organisa la première corrida en 1701. Certaines ont cependant parfois décidé d'y renoncer comme Fréjus ou Montpellier. L'année dernière, 113 corridas ont été organisées en France, soit quatre de plus qu'en 2009 et, pour la première fois de l'histoire, deux maestros français occupent le haut du classement international des toreros : le Biterrois Sébastien Castella et l'Arlésien Juan Bautista. Du côté des organisateurs de corrida, on estime que 2 millions de personnes aiment voir ces spectacles. Et que les élevages de taureaux de combat contribuent à la préservation du patrimoine naturel des marais d'Espagne ou de Camargue.

Cependant, la tenue de courses à l'espagnole avec mise à mort est de plus en plus contestée par de nombreux défenseurs des animaux. Ils demandent l'abrogation pure et simple de cette "forme de torture en public". Dans un communiqué, Claire Starozinski, de l'Alliance anti-corrida, dénonce "l'aval honteux de l'État français et de dirigeants qui n'ont que faire de l'opinion de la majorité des Français. Selon son association, 60 % des Français seraient contre la corrida. Elle a le soutien de nombreuses personnalités comme le chanteur Renaud, le philosophe Michel Onfray ou encore Nicolas Hulot.

People et politiques dans l'arène

D'autres ne cachent en revanche par leur afición (amour de la corrida) comme le couturier Christian Lacroix, l'architecte Jean Nouvel, l'ex-footballeur Éric Cantona ou les comédiens Denis Podalydès et Philippe Caubère. Pour ce dernier, le classement de la corrida est la reconnaissance qu'il s'agit d'une "forme de théâtre ancestrale et bien d'un art".

La décision du ministère de la Culture risque en tout cas de relancer les débats souvent vifs entre pro et anti, y compris au sein de la classe politique. Pas réellement amateur de taureaux, Nicolas Sarkozy s'est déjà rendu à des corridas à Séville et François Fillon est amateur, tout comme Alain Juppé, même s'il s'est fait plus discret dans les arènes du Sud-Ouest depuis sa nomination à Matignon. Mais la droite est loin d'avoir le monopole de l'amour des "toros bravos" puisqu'il n'est pas rare d'apercevoir dans les arènes Henri Emmanuelli, Jean Glavany, Manuel Valls ou Jean-Claude Gayssot.

Corrida, la honte d'un pays

  

France 3 Montpellier semble être une chaine définitivement PRO-Taurine : nous avons droit à des reportages en direct sur les corridas de Nîmes et d'Espagne.. sur sa page web elle consacre toute une page aux corridas, agenda des évènements, vidéos, interview des matadors, n'oublions pas une vidéo sur "La corrida des Enfants".. On impose ces spectacles de la mort aux gens les samedis après midi sur France3.. où allons-nous quand une chaine publique cautionne ces mises à mort sanglantes.

Les journalistes qui participent à ces reportages ont-ils conscience de véhiculer, d'entretenir des messages de mort, au nom de "l'art" ou de la "gloire". Rien de bien glorieux à tuer des animaux pour le plaisir, et rien que pour le plaisir. La honte d'une Nation.. Ces journalistes qui commencent le JT avec la bonne nouvelle d'un super toréador qui a coupé 4 ou 5 oreilles à des animaux qui n'ont rien fait pour mériter qu'on les meurtrisse ainsi... courbettes au lobby taurin, et Amen  

L'écrivain Francis wolf (philosophe dit-on)  faisait la promotion de son livre "50 raisons d'aimer la Corrida", bien entendu BOYCOTT du livre ! ce philosophe expliquait en direct devant les arènes de Nimes qu'étant enfant il était choqué par la pêche parce que ça faisait souffrir les poissons. Mais quel discours !! ensuite de s'excuser auprès des anti-taurins qu'il dit respecter mais dont il ne comprend pas l'aversion pour les corridas.. il a tout compris cet homme.

J'avais attrapé l'un de ces reportages en route le weekend dernier , alors qu'on le sortait de l'arène le toréador blessé,  entendre le commentateur du reportage s'exclamer en parlant de lui : ".. que dans ses gestes il semblait froler les anges" (c'est à peu près ça, je ne me souviens plus des termes exacts). Les anges ont entendu, le toréador s'est fait embrocher par le courageux taureau. Un autre toréador a expliqué que "l'animal était ingérable, qu'il ne pouvait lui-même pratiquer son art avec toute sa sensibilité".. quelle ironie, parler de sensibilité alors qu'on met un animal à mort. 

J'ajouterais une petite parenthèse : les écoles qui forment les toreros aux corridas sont financées par les deniers publics, donc par l'argent des contribuables. Je suis surprise qu'aucune association anti-corrida n'ait pensé à lancer une pétition nationale pour demander à l'Etat de ne plus les subventionner. L'argent de l'Etat c'est celui des Français, ces derniers ont le droit de demander des comptes. Après tout pourquoi pas exiger des lobbys taurins qu'ils subventionnent tous seuls leurs écoles de formation de futurs tortionnaires d'animaux.

Nous avons hélas en France des dirigeants qui admettent publiquement aimer les corridas : Premier Ministre François Fillon avait admis sur le JT de TF1 "aimer les corridas et y assister", Madame la Ministre de la Santé Roselyne Bachelot aime aussi les corridas.. N'oublions pas que nous avons pu également voir notre Président Sarkozy sur les bancs des arènes.. Mais je peux supposer que depuis qu'il a épousé Carla Bruni, cette dernière qui aime la cuisine végétarienne, s'est déclarée officiellement anti-fourrure l'an dernier (en réponse à Dan Matthews, PETA), elle doit dissuader son mari d'assister aux corridas. C'est à suivre ..

N'oublions pas Madame Ségolène Royal (PS) qui avait déclaré dans un quotidien du Sud "que la Corrida est un si beau spectacle"

Depuis quelques temps nous pouvons voir des taureaux se rebiffer contre leurs tortionnaires.. Bien sur je ne sortirai pas mon mouchoir, et je fais qu'applaudir ces animaux qui ont le sursaut de montrer qu'ils peuvent eux aussi faire mal.

Je pleure sur ces animaux innocents qui sont torturés, qui mettent parfois des heures à agoniser au milieu d'une foule en délire, qui applaudit à la vue de l'oreille coupée, sanginaires, pire que l'étaient sans doute Néron et les Romains. Au moins les Romains baissaient le pouce pour demander la grace du gladiateur qui se montrait plus fort que son tortionnaire..  Dans les arènes, aucune compassion, les coeurs sont remplacés par l'appel du sang, l'appel de la mort. 

Oui, quiconque asssiste à une corrida, applaudit de plaisir à la vue du sang versé par tous ces animaux est un "tueur" indirect en puissance , inconscient peut-être parce qu'ignorants de la souffrance, ne leur a-t-on jamais expliqué que les animaux  ressentent de la douleur, qu'ils souffrent autant que nous souffrons lorsque l'on nous fait mal.

N'oublions pas l'Eglise, cette chère belle Eglise Caholique, qui se permet de donner des leçons de morale aux peuples, dont les prêtes bénissent les ouvertures de corridas dans les arênes, faisant la croix au Nom du Père, du Fils et du St Esprit,  sur la tête de ceux qui dans l'heure suivante mettront un animal innocent à terre. Citons la cruauté de cette chère Eglise : Mr Brugues, Secrétaire de la Congrégation pour l'Education Catholique : " Je crois à la vertu purificatrice de la corrida. Je crois à cette fonction que le Grecs appelaient la catharsis,  nous lave de nos pulsions, de nos violences intérieures. » eh bien voyons, sacrifice d'un être vivant pour laver ces bons curés de leurs violences intérieures et de leurs pulsions, ça rappelle quoi ça.. Pardonnez mon cinisme.

Ne serait-il pas temps que ces tortionnaires amoureux des corridas réfléchissent, utilisent leurs cerveaux pour se demander ce que ressent un animal innocent qui n'a aucune chance face à ces "marionnettes vêtues d'habits de lumière", les pics à la main, prêts à couper les oreilles pour se pavaner d'un acte on ne peut plus barbare et cruel, ou à donner le coup de grâce à un animal à terre, ensanglanté.  Quelle lâcheté !

Que ressentiraient ces hommes courageux, exhibitionnistes danceurs, s'ils étaient lâchés dans une arêne face à des animaux enragés.. que ressentiraient-ils s'ils agonisaient pendant 2 heures, frappés à terre, le sang coulant de leurs flans.. Un "philosophe" qui ne se pose pas cette question ne peut être un bon philosophe.  Les grands philosophes sont pratiquement tous vegans non violents. Hors il n'y a pire violence que les corridas.

Une video de la corrida où le taureau a voulu prendre sa revanche. Le matador Julio Aparicio a été transporté à l'hopital dans un état critique mais a été sauvé. Hélas comme le mentionne Alisa Mullins su Peta2 : aucune règle d'honneur dans ce milieu cruel, le taureau n'est même pas gracié, il a été tué par les autres matadors

Nous sommes au 21ème Siècle, nous sommes "civilisés" et pourtant une poignée d'individus impose à cette société ce spectacle d'un autre age.

Nom d'un Taureau, cessez le massacre !!

JardinVegan Aout2010 - Copyright © Anouk de Winter

Jardin Vegan est dédié à tous les animaux torturés, martyrisés, tués par ignorance ou pour les profits