Gauffres salées aux Pommes de Terre

Pour changer des gauffres traditionnelles qui sont sucrées. Surprenant, et très bon, pour un diner original.

INGREDIENTS :

2 pommes de terre moyennes épluchées crues

2 cebettes ou 1 oignon

200g de farine (j'ai mélangé farine complète et farine de sarazin, mais on peut prendre de la farine normale)

40 cl de crème végétale (ou 2 petits bricks de 20cl de crème de soja)

1 cuillérée à café d'arrow root (on en trouve dans les magasins bio)

1 cuillérée à café de bicarbonate alimentaire

1 cuillérée à café de vinaigre de cidre

1/2 cuillérée à café de curry en poudre

1 cuillérée à soupe de bouillon de légumes ou de Kelpamare

1 cuillérée à soupe d'huile d'olive

sel, poivre

 

Pour le sauté de légumes :

1 poivron coupé en lamelles

1 gros onion coupé en lamelles

des champignons coupés

RECETTE :

Râper les pommes de terre - Enlever l'excès d'eau en les pressant

Dans un bol : mettre la farine + bicarbonate alimentaire + arrow root + curry. Bien mélanger

Couper la cébette ou l'oignon en petits morceaux. Ajouter aux pommes de terre rapées.

Verser la crème végétale sur le mélange de farine en mélangeant bien. La pâte ne doit pas etre liquide.

Ajouter ensuite les pommes de terre rapées à la pâte + le bouillon de légumes.

Ajouter le vinaigre de cidre, bien mélanger.

Saler et poivrer (ne pas hésiter à relever, les pommes de terre sont fades)

Verser une petite louche de pâte pour faire les gauffres. C'est assez épais, répartir la pate sur les plaques de la gauffrière avec une cuillère.

Parrallèlement faire revenir les légumes tranchées dans un peu d'huile d'olive, en ajoutant des herbes de provence. Laisser dorer doucement, ensuite arroser d'un filet de vinaigre balsamique et laisser légèrement caraméliser.

Ajouter des feuilles de coriande ciselées si vous aimez..

Servir les gauffres avec les légumes. J'ai servi avec des feuilles d'épinards et des clémentines.

JardinVegan Aout2010 - Copyright © Anouk de Winter

Jardin Vegan est dédié à tous les animaux torturés, martyrisés, tués par ignorance ou pour les profits